Site officiel
du Tourisme en
Tarn-et-Garonne

Itinéraire des 3 " plus beaux villages de France" dans le Tarn-et-Garonne

MONTAUBAN

Itinéraire des 3 " plus beaux villages de France" dans le Tarn-et-Garonne
82000 MONTAUBAN
Tél. 05 63 21 79 61

 

Présentation

Jour 1 - Auvillar

Situé à 62 km au nord-ouest de Montauban, Auvillar fut jusqu’au XIXe siècle un port de premier ordre sur la Garonne et se classe aujourd’hui parmi les “Plus beaux villages de France”. Une distinction largement méritée !


Le charme d’Auvillar réside dans le mariage harmonieux du blanc de la pierre calcaire, du rose de la brique et du grisé des galets roulés de Garonne. Cette cité classée"Plus Beaux Villages de France" est également une étape majeure sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle ou GR65 venant du Puy-en Velay.

Auvillar, l'antique Alta Villa, est un oppidum d'origine gallo-romaine. Sa situation privilégiée, sur un éperon rocheux, a permis sa défense durant des siècles. Un panorama exceptionnel sur la vallée de la Garonne s'ouvre des portes de l'Aquitaine aux coteaux du Quercy.

De beaux monuments classés comme la halle circulaire au centre d'une place triangulaire avec "cornières", l'église Saint-Pierre, la Tour de l'Horloge et la chapelle des marins, méritent une visite.

Commerçante jusqu'au XIXe siècle, Auvillar possédait un port actif où l'on peut encore voir les demeures des maîtres de bateaux. Au XVIIIe siècle, la ville doit sa renommée à la plume d'oie à écrire et à son intense production de faïences, exportées jusque dans les colonies.

L’élégante Tour de l’Horloge, bâtie sous Louis XIV, donne accès au vieil Auvillar et à sa ravissante place triangulaire. Héritée du Moyen Age, cette dernière est bordée d’arcades en plein cintre et de maisons des XVIIe et XVIIIe siècles. Au centre, la halle ronde construite en 1824 captive le regard. Cet édifice circulaire, qui repose sur des colonnes toscanes,est un spécimen unique en Midi-Pyrénées et s’avive de couleurs supplémentaires lorsque se tient le fameux marché des potiers (octobre).

Avant de parcourir les environs d’Auvillar, entre coteaux et vallons fertiles, ne manquez pas de saluer l’Eglise Saint-Pierre, étonnante par son architecture atypique où se télescopent les siècles.


Jour 2 - Lauzerte


Lauzerte, bastide de hauteur en Quercy Blanc à 39 km au nord-ouest de Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, la bastide de Lauzerte surplombe un paysage aux couleurs méridionales, se classe parmi les “Plus Beaux Villages de France” et constitue une halte privilégiée sur les chemins de St-Jacques de Compostelle.
A l’origine, la colline de Lauzerte était un oppidum gaulois. Son nom actuel date des environs de l’an Mil.Tiré du latin “lucerna”, lampe, il désigne une position idéale, visible de loin comme une lumière. A la fin du XIIe siècle, le comte de Toulouse reçut la colline en don afin d’y bâtir un castelnau, une cité protégée par un château.

La fondation, d’un intérêt stratégique et économique, connut un succès immédiat. Deux cents lots à bâtir furent distribués aux colons, attirés par les libertés consenties. Lauzerte,vers 1200, s’étirait le long d’une unique rue, au nord, tandis qu’un chemin contournait le plateau au sud. Entre les deux, l’espace fut rapidement occupé et la place créée sur le modèle de Montauban. Des faubourgs achevèrent plus tard l’urbanisation du site fortifié.

Etape des pèlerins de Compostelle, cité commerçante, peuplée et riche, comme en témoignent ses maisons médiévales, Lauzerte reste aujourd’hui l’un des plus beaux et des plus exemplaires catelnaux de hauteur fondés dans le Midi.

Placée au cœur de l’appellation Chasselas et de la zone de production des Melons du Quercy, Lauzerte veille en effet sur une campagne appétissante où les chemins louvoient entre plateaux calcaires et vallons. Ces derniers prennent au fil des saisons les couleurs des arbres fruitiers, du tournesol, du maïs, de la vigne, de la lavande…

La richesse du petit patrimoine local où domine l’éclat de la roche calcaire (pigeonniers, moulins, chapelles isolées, fermes cossues, …) fait écho au charme de Lauzerte.

La ville haute, exemplaire de l’architecture médiévale, organise ses maisons autour de l’église St-Barthélemy et de la place des Cornières, l’une des plus belles de la région. Les remparts évoquent le rôle joué par Lauzerte, tiraillé entre les Anglais et les Français lors de la guerre de Cent Ans.

Les demeures anciennes, de style gothique ou d’époque Renaissance,rappellent que la cité fut aussi un paradis pour riches magistrats et marchands prospères. Ces derniers savaient défendre le privilège de leur qualité de vie.

Lauzerte continue aujourd’hui sur cette voie, au grand plaisir de ses visiteurs.


Jour 3 - Bruniquel

Perché au sommet d’une falaise, Bruniquel a pour écrin la splendeur naturelle des Gorges de l’Aveyron. Direction le Tarn-et-Garonne pour découvrir ce village classé parmi les plus beaux de France, à 28 km à l’est de Montauban.


Dominant la rivière Aveyron d’une hauteur impressionnante, les châteaux de Bruniquel sont les premiers à captiver le regard. L’enchantement continue lorsqu’on flâne dans le bourg fortifié bâti en étages et classé "Plus Beaux Villages de France".

Fondée dit-on par la reine Brunehaut, fille du roi des Wisigoths, Bruniquel offre façades ouvragées en pierre calcaire, rosiers grimpants et lilas, jardins ensauvagés, ruelles escarpées pavées de galets, belles demeures égrenant les siècles : XVe,XVIe, XVIIe.

Les châteaux couronnant le rocher sont constitués du Château «Jeune» avec son labyrinthe de pièces en partie restaurées, la tour de la reine Brunehaut (XIIe siècle) mais également du Château «Vieux». Bâti sur d’anciens murs du Moyen-Age, ce dernier offre un panorama superbe sur les Gorges de l’Aveyron, du haut de sa galerie de style Renaissance ouvrant à pic sur la rivière.
Cet ensemble historique servit de décor au film «Le vieux fusil» avec Philippe Noiret et Romy Schneider. Une salle accueille une exposition de photos prises pendant le tournage de ce film.

Durée : 4 jours

Coordonnées GPS : lat. 44° 1' 30" - long. 1° 22' 9"

Circuit