Site officiel
du Tourisme en
Tarn-et-Garonne

Météo

La Gastronomie Tarn et Garonnaise

Le verger de l'Occitanie  !

Fruits du Tarn et Garonne
Fruits du Tarn et Garonne

Le Tarn et Garonne est une étape incontournable pour les amateurs et gastronomes avertis avec :


Paradis des fruits, surnommé le verger de l'Occitanie, royaume du foie gras et du magret, domaines viticoles à perte de vue, emblématique ail et immanquables truffes, le Tarn et Garonne allie saveurs et art de la table.

Riche de sa diversité de paysages, de terres agricoles et d’un climat favorable, le Tarn et Garonne cultive un patrimoine culinaire unique avec :

  • le chasselas de Moissac,
  • le safran,
  • la truffe,
  • le melon du Quercy,
  • l’ail de Lomagne.

... sans oublier le Musée des Arts de la Table à l’Abbaye de Belleperche et la fameuse Association des Restaurateurs !

 

Les vins pour sublimer le palais !

Montauban

Le Tarn-et-Garonne, pays du Sud-Ouest à la collection de cépages originaux, propose une palette de crus pour accompagner la gastronomie locale.


Il existe 6 appellations :

A.O.V.D.Q.S. Coteaux du Quercy,
Vin de Pays des Coteaux et Terrasses de Montauban,
A.O.V.D.Q.S. Saint-Sardos,
A.O.V.D.Q.S. Lavilledieu,
A.O.C. Brulhois,
• les vins des Côtes du Frontonnais sont classés A.O.C.


www.vins-tarn-et-garonne.fr

 

Le Chasselas, roi des fruits

Chasselas
Chasselas

Le Tarn-et-Garonne, verger de Midi-Pyrénées, possède le Chasselas de Moissac. Il est le premier fruit a avoir obtenu l’AOC en 1971. Avec 298 producteurs pour 598 ha, les vignobles de Chasselas sont l’une des fiertés du Tarn-et-Garonne.
Aujourd’hui, son utilisation ne se limite pas au raisin de table et de nouveaux secteurs ont fait leur apparition :

  • jus frais, jus gazéifiés,
  • confitures,
  • boissons alcoolisées. Pour exemple, l’apéritif « Le Quercy des Iles » est né du mariage entre le Chasselas doré, le rhum de la Martinique, parfumé d’une authentique vanille de Tahiti et stimulé par du piment d’Espelette.
 

La truffe, l’or noir du Quercy

Truffes
Truffes

Si il existe plus d’une centaine d’espèce, la plus convoitée est la truffe noire dite du Périgord. Elle se développe au printemps et est ramassée de décembre à février.
En Tarn-et-Garonne, des hommes passionnés cultivent ces «diamants noirs».
Jean-Luc Clamens de la Maison Gaillard à Caussade, commercialise la Tuber melanosporum dans le monde entier.
Robert Losson, coutelier-inventeur installé près d’Auvillar à créé un couteau à canifer et un exceptionnel Rabot’Truf dont l’irréprochable qualité de sa lame à définitivement acquis ses lettres de noblesse en étant présent sur les tables des Chefs étoilés tels Alain Ducasse, Michel Trama, Jean-François Piège, Michel Troisgros... à New-York, Tokyo et autres capitales.

 

Le foie gras, de l’Antiquité à nos jours

Hamburger du Sud-Ouest
Hamburger du Sud-Ouest

La pratique du gavage des oies remonte à l’Egypte ancienne.

De nos jours, le foie gras est une grande source d’inspiration pour les chefs cuisiniers du Tarn-et-Garonne. Ils arrivent à mêler au foie gras des saveurs parfois inattendues mais tellement savoureuses.

 

Le safran, l’or rouge

Safran
Safran

C’est l’aromate le plus cher au monde : pour obtenir 1 kg de safran, il faut prélever minutieusement les stigmates de 200 000 à 250 000 fleurs. Le plus gros de la production vient d’Iran.
Dans le Quercy et l’Albigeois, la culture du safran remonte au XIIIe siècle. Bruniquel fit sa richesse au XIVe siècle avec cette culture.
De nos jours, sur divers marchés tarn-et-garonnais tels que Saint-Antonin Noble Val, Montalzat, Saint-Projet, les producteurs locaux de safran proposent non seulement une épice d’excellente qualité, mais aussi des produits dérivés comme les confitures, les sirops, les confits, les cakes.

 

L’ail de Lomagne

Ail de Lomagne
Ail de Lomagne

Fleuron de la gastronomie méditerranéenne, l’ail est connu depuis la plus haute antiquité.
Cultivé en Lomagne depuis le XIIIe siècle, l’ail a pris son essor à la fin de la seconde guerre mondiale et compte aujourd’hui 300 producteurs sur environ 350 ha.
On ne peut quitter la Lomagne sans avoir savourer :

  • un tourin à l’ail ou
  • un foie gras poêlé aux gousses d’ail confites.
 

Les Trésors des Terroirs

Montauban

Philippe Ploquin et Françoise Peuriot ont sillonné et survolé le Tarn-et-Garonne durant 18 mois pour réaliser une exceptionnelle photothèque. Ce travail rigoureux a donné naissance à cet ouvrage de 320 pages illustrées de 1 200 photos qui dévoilent une vision inédite du Tarn-et- Garonne : patrimoine, balades gourmandes, activités de pleine nature...