Les balais de Grisolles

Pendant plus d’un siècle, Grisolles était la capitale européenne du balai. Industrie opportuniste, naissante au cœur du XIXe siècle, permise par la fertilité des plaines de Garonne ou pousse « lou mil » ou « milhas ». C’est une révolution qui transforme un grossier ustensile de paille de sorgho lié par un brin d’osier, en un outil esthétique et pratique avec manche en bois solide, pailles du cœur et paille de revêtement, fil de fer pour lier, forme conique aplatie, le tout maintenu par un joli cordon de couleur. Voilà un balai 100 % occitan. Avant la première guerre mondiale, le canton compte plus de 20 ateliers et environ 400 ouvriers !

Jean Marc Coulom dernier fabricant de balai de Grisolles Héritier d’un savoir-faire artisanal en danger. Toujours passionné, et aujourd’hui seul, Jean Marc assure cette tradition tombée en désuétude. À 30 mn de Montauban