Apportez de la réassurance

à vos clients

Les maître-mots : la propreté et l’hygiène

Selon la dernière étude réalisée par AirBnB, 56% des touristes passeront réservation pour un hébergement garantissant la protection sanitaire aux occupants.

Le nettoyage va devenir, après cette crise du Covid-19 l’un, si ce n’est le premier, des critères de sélection pour toute location d’hébergement.

Le nettoyage plus important que jamais pourquoi ? La propreté est un point important pour vous hébergeurs, mais aujourd’hui et encore plus demain, nous allons devoir apporter aux voyageurs de la réassurance.

Garantissez à vos futurs visiteurs la propreté et désinfection de votre location, chambre d’hôtes, chalet, mobil-home… entre 2 réservations. Une charte ou une check-list peut être affichée sur votre site, un mail à la réservation ou un courrier de bienvenue peuvent mettre en avant ce point sanitaire.

Retrouvez ci-dessous deux exemples de modèles que vous pouvez soit imprimer ou vous en inspirer pour ensuite l’afficher dans votre location.

Chambres d’hôtes et hôtels, optez pour le room-service, pour la collaboration avec les producteurs et restaurateurs locaux.

Suite à cette crise sanitaire exceptionnelle, le mode de consommation de séjours touristique va totalement changer. Hôteliers, fini les buffets du matin ! Propriétaires de chambres d’hôtes, terminé les petits-déjeuners entre résidents. En effet, soit pour des raisons « sanitaires », soit par un souci de réassurance, pourquoi ne pas opter pour le room-service ?

Appuyez-vous également sur votre réseau local et jouez la carte de l’économie solidaire. Pourquoi ne pas travailler main dans la main avec les producteurs pour des paniers gourmands et les restaurateurs locaux pour des livraisons de repas ? Vous offrez ainsi du service plus, de la réassurance à vos clients et surtout, votre maillage économique est solidaire avec votre territoire.

L’outil Conciergerie elloha – Tarn-et-Garonne Tourisme peut également vous aider dans vos offres avec d’autres socio-pros du tourisme (activités sportives, visites culturelles, restaurants…).

 

Télécharger la présentation Conciergerie elloha – Tarn-et-Garonne Tourisme

Cibles de clientèles, tarifs, charte éditoriale, optimisation de votre site web : Quelle stratégie pour relancer son activité ?

Cette période de confinement est idéale pour repenser vos objectifs, votre stratégie, vos clientèles cibles. Ce travail doit généralement s’effectuer avant tout lancement de saison mais vu le contexte particulier de cette crise sanitaire, vous devez dès à présent redessinez certains aspects primordiaux de votre commercialisation.

Pour vous aider dans cette réflexion, notre équipe commerciale est à votre service pour un accompagnement personnalisé.

 

Contactez Laurence au 05 63 21 79 49 ou Magali au  05 63 21 79 61. Nous travaillerons ensemble pour préparer la relance économique de votre activité.

Promotions, coupons… des armes pour la reprise !

La règle première à connaître est de ne pas avoir qu’un seul tarif ! Vous devez avoir 2 tarifs le « rack » prix affiché que personne ne paye vraiment et le « bar », l’offre ou la promotion du moment.

Ces tarifs doivent impérativement évoluer dans le temps et en fonction du contexte. Si l’internaute vient visiter votre site sur une soixantaine de jours (moyenne de visite dans la préparation de séjour) et que votre tarif ne bouge pas, l’internaute ne réservera pas !

Si l’on considère que 47% des recherches se base sur le prix en premier lieu, il est important de bien penser la flexibilité des tarifs.

En proposant 3 tarifs pour une même date vous augmentez de 52% vos chances d’obtenir une réservation. La notion de promotion, de coupons ne veut pas dire de casser les tarifs !

Revalorisez votre offre avec une valeur tarifaire qui ne vient pas entamer votre marge.

 

En savoir + > Voir le webinaire 2 d’Elloha

Pas de prix cassés mais des prix bonus ou à valeur ajoutée !

Cette crise sanitaire, couplée d’une crise économique, va pousser le voyageur à être extrêmement regardant sur les prix et offres touristiques. Il voudra aussi de l’humain, un accueil privilégié.

Il semblerait qu’un pic de consommation post-confinement ne soit pas le scénario qui devrait avoir lieu. La reprise sera graduelle, elle le sera aussi bien pour l’offre qu’à la demande. Le budget sera plus faible, et les vacances plus courtes.

La crise va pousser le secteur du tourisme à s’adapter pour prendre en compte des considérations sanitaires, environnementales et tarifaires. Cette crise sera très certainement aussi un accélérateur du mouvement vers le local.

Afin de ne pas perdre vos marges, optez pour les prix « bonus » ou à valeur ajoutée. Pour cela notre équipe du service commercial peut vous accompagner dans cette réflexion et la mise en place de vos offres.

Contactez Laurence au 05 63 21 79 49 ou Magali au  05 63 21 79 61.

Je garde la main sur mes réservations : faire face aux OTAs

Pour tout professionnel du tourisme ayant opté pour la vente en ligne (VEL), travailler avec les OTAs (Booking, Expédia, AirBnB, Homeway…) est presque devenu une obligation. Si avant la crise vous aviez 1 réservation sur 3 effectuées avec ces mêmes OTAs, vous pouviez avoir le sourire et vous devez rester dans cette fourchette !

La crise va modifier les comportements de tout le monde et les OTAs ne vont pas déroger à cette règle. Leurs approches commerciales vont être plus agressives après le confinement.

Faut-il donc travailler avec les OTAs ? La réponse est oui car ils sont incontournables dans le parcours du voyageur qui se fait exclusivement par internet.

Servez-vous donc des OTAs pour optimiser votre visibilité et votre référencement. Mais comment avoir moins de dépendance envers les OTAs ? Retrouvez des conseils d’experts pour améliorer votre site et favoriser la vente en ligne.

En savoir + > Voir les webinaires 5 et 7 d’Elloha

La transparence et la réassurance

J’active mes 3 niveaux de communication : internet, réseaux sociaux et la newsletter

Le marketing digital va aussi être impacté par cette crise et notre façon de travailler va devoir suivre ces nouvelles tendances de consommation.

Face à cette menace sanitaire et économique, pourquoi ne pas voir une opportunité de faire mieux, faire autrement et anticiper dès à présent l’après confinement ?

Mettre à profit ce temps pour créer ou repenser son site internet, apporter de la réassurance à ses clients. Activez vos réseaux sociaux et montrez votre empathie ainsi que vos valeurs humaines, proposez des contenus intéressants et innovants, mettez en avant votre structure et votre destination. Préparez dès à présent vos campagnes de newsletter pendant et après  le confinement.

Pour votre site internet, faites une page dédiée sur les mesures que vous avez mis en place pour lutter contre le Covid-19 : mesures sanitaires, réseaux locaux d’approvisionnement…

Pour les réseaux sociaux, en cette période de crise, Facebook et Instagram sont devenus incontournables. Faites des contenus « faits maison », jouez l’interactivité avec vos followers.

Pour les newsletters, vous pouvez vous inscrire dans les opérations marketing de Tarn-et-Garonne Tourisme, qui fort d’un fichier client de milliers d’adresses, vous aident dans votre communication à l’échelle « région ».

En savoir + > Voir le Webinaire 3 d’Elloha > Réseaux sociaux pendant et après la crise

A-valoir : 30 jours pour notifier vos clients

Le Conseil des ministres a adopté le 25 mars une ordonnance permettant aux professionnels la délivrance d’un avoir, en lieu et place du remboursement, correspondant à la totalité des sommes versées par le client lorsque le voyage ou le séjour ne peut être fourni en raison des mesures prises compte tenu de l’épidémie du coronavirus, (mise en quarantaine des clients, interdiction d’accès au territoire pour les voyageurs étrangers, interdiction de circulation…).

Que contient l’ordonnance présentée en Conseil des Ministres mercredi 25 mars 2020 ?

Un à-valoir a été mis en place pour éviter le remboursement des voyages annulés suite à la fermeture des frontières liée à la crise de coronavirus.

Voici les grandes lignes de cette ordonnance :

  • Cet avoir sera valable 18 mois.
  • Le voyagiste ou prestataire devra proposer une solution de report dans les 3 mois.
  • Ce mécanisme concerne les séjours tout compris, mais également la location de voiture, l’hébergement (hôtels, campings…), les séjours des associations de tourisme social et solidaire mais il ne s’applique pas au transport sec qui est encadré par un règlement européen.
  • Cet avoir sera rétroactif, et concerne les annulations qui seront intervenues entre le 1er mars et le 15 septembre 2020.
  • L’offre de substitution devra comporter des prestations équivalentes, ou d’un montant supérieur si le client le souhaite en payant le complément ou de plusieurs séjours d’un montant inférieur.
  • Au bout de 18 mois, si le client n’a pas souhaité utiliser cet à-valoir, il sera en droit de demander un remboursement.

Téléchargez l’ordonnance

Téléchargez le modèle d’avoir TVA non comprise

Téléchargez le modèle d’avoir TVA comprise