Le Tarn-et-Garonne,

Terre de Rugby

Le Rugby en Tarn-et-Garonne

En Tarn-et-Garonne, le rugby est bien plus qu’un sport, il fait partie intégrante de la culture locale. Avec ses valeurs d’entraide, de partage et de bien-vivre, le rugby est à l’image de notre territoire, une terre où l’art de vivre est roi. En Tarn-et-Garonne et plus généralement dans le Sud-Ouest, le rugby se transmet de génération en génération, une tradition veut même que les nouveaux-nés reçoivent dans leur berceau un ballon ovale !

 

Max Barreau

Ancien international

Quelles sont vos origines : qui êtes-vous et d’où venez-vous ?

Je suis Beaumontois de souche, j’ai été élevé à Beaumont-de-Lomagne, j’ai été à l’école à Beaumont, j’ai joué à Beaumont et j’ai également gagné à Beaumont. Je suis un Beaumontois qui a connu ses heures de gloire dans les années 70.

 

 

Le monde du rugby a marqué votre vie, rappelez-nous les différentes étapes de cette époque ?

J’ai commencé le rugby à l’âge de 8 ans, à l’école de rugby de Beaumont. J’ai grimpé les échelons en passant à l’équipe de France junior, j’ai aussi été dans l’armée où j’ai pu être dans l’équipe de France de l’armée, et j’ai été contacté pour intégrer l’équipe de France de rugby en 1970.

 

 

Votre plus beau souvenir de cette époque rugbystique ?

Il y en a eu plusieurs, mon meilleur souvenir a été bien sûr ma sélection pour l’équipe de France et mon second, ça a été de jouer à Cardiff à Arms park.

 

 

Vous êtes Beaumontois, vous habitez en Tarn-et-Garonne, que représente ce territoire pour vous ?

Le Tarn-et-Garonne c’est mon point d’attache, à une époque je suis parti car il y avait des différends avec les dirigeants, mais j’ai toujours dit que je reviendrai et je suis revenu. J’aime Beaumont-de-Lomagne, c’est ma patrie, ma région.

 

 

Pouvez-vous nous donner quelques mots qui qualifient le Tarn-et-Garonne pour vous ?

Il fait bon-vivre en Tarn-et-Garonne, c’est pour cela que j’ai toujours voulu y rester et revenir, même lorsque j’étais à Agen, ou au stade Toulousain, il me manquait ce petit quelque chose qui était Beaumont-de-Lomagne.

 

Le Comité départemental de Rugby en Tarn-et-Garonne

Véritable maillon de communication entre la Ligue Occitanie et les clubs présents sur le territoire, le CDR82 est un comité attentif à ses clubs et proche de son territoire. 

Il a pour vocation le développement d’actions et d’activités autour du rugby masculin et féminin, le rendre accessible à toutes et tous et fédère l’ensemble des acteurs du monde du rugby.

En voir +

La Ligue Occitanie Rugby

La Ligue Occitanie est l’institution régionale du rugby, elle fédère et accompagne les 13 départements qui composent notre belle région dans le développement du Rugby.

Le Rugby étant un sport ancré dans la culture locale, la Ligue Occitanie est considérée comme la première Ligue sur le plan national. Avec un grand nombre de licenciés elle se classe 5ème à l’échelle Européenne et 10ème au rang mondial.

En voir +

La Ligue Occitanie Rugby soutient le Tourisme en Occitanie

En complémentarité au plan de relance du Tourisme en Occitanie,  les joueurs et clubs de la région viennent en aide aux prestataires touristiques de notre belle destination.

La Ligue Occitanie Rugby a proposé de relayer l’offre touristique régionale sur leur réseau (clubs, ligues, comités départementaux, fédération) en soutien au tourisme en Occitanie. 

Une de leurs initiatives a été de monter une vidéo réunissant d’anciens internationaux dans les 13 départements de la région, dont Max Barreau qui représente le Tarn-et-Garonne.

En voir +

Quelques clubs

emblématiques

Des crampons à l'assiette

Christian Constant

Le chef étoilé français, connu pour son excellence et sa convivialité, a lui aussi son violon d’Ingres, le rugby. Demi de mêlée à l’USM jusqu’en 1964, il a toujours su allier cuisine et rugby, ses deux passions. Il rappelle souvent qu’ « une cuisine, c’est comme dans un pack, il n’y a pas un chef et les autres. On a besoin de tout le monde pour avancer ».

Des crampons à la sculpture

Cédric Soulette

Originaire de Béziers, cet ancien joueur a pu jouer pendant quinze années dans trois clubs prestigieux du Rugby Français : Béziers, Toulouse, Clermont Ferrand. Il a également eu l’occasion de jouer à treize reprises en Equipe de France.

Après une carrière rugbystique haute en couleur, il met de côté les crampons en 2005 et utilise sa société Stan’Art basée à Nègrepelisse pour créer sa première sculpture de coq géant d’une hauteur de deux mètres.

Le coq véritable emblème de la France et du rugby devient alors sa signature, il a pu réaliser depuis des dizaines de sculptures qui ont fait le tour du monde.