Voir les photos (2)

Bourdelle pas à pas

Patrimoine à Montauban

  • Au pays de Bourdelle, l'un des maîtres du XXème siècle, l'art s'épanouit et habille le vide.

    Au détour d'une rue, au milieu d'une place, au devant d'un bosquet; partout où l'espace le permet, fleurissent des sculptures.

    Voici un kaléidoscope des œuvres disséminées dans la ville; Elles ne sont pas toutes présentées ici, saurez-vous en découvrir d'autres?



    Émile Antoine Bourdelle (1861-1929) a toujours gardé un lien fort avec sa ville natale. Aujourd'hui huit de ses sculptures sont...
    Au pays de Bourdelle, l'un des maîtres du XXème siècle, l'art s'épanouit et habille le vide.

    Au détour d'une rue, au milieu d'une place, au devant d'un bosquet; partout où l'espace le permet, fleurissent des sculptures.

    Voici un kaléidoscope des œuvres disséminées dans la ville; Elles ne sont pas toutes présentées ici, saurez-vous en découvrir d'autres?



    Émile Antoine Bourdelle (1861-1929) a toujours gardé un lien fort avec sa ville natale. Aujourd'hui huit de ses sculptures sont disposées dans les rues, sur les places et dans les parcs de Montauban. Articulées pour beaucoup d'entre elles autour des notions d'espace, de lumière et de mouvement, ces sculptures se déploient harmonieusement dans les rues montalbanaises : "Monument aux morts, combattants et serviteurs du Tarn-et-Garonne, 1870-1871" (bronze et granit 1895 - 1902), "Pénélope" (bronze, 1906-1912), "Buste d'Auguste Quercy" (bronze, 1911), "Centaure mourant" (bronze, 1914), "Monument aux morts de la guerre de 1914-1918" (bronze et ciment armé, 1921-1932), "Sapho" (bronze, 1887-1925).