camp

Le mémorial du camp de Judes

Site et monument historiques ,  Eco Musée ,  Non Classé à Septfonds

  • De février 1939 au mois de mai 1945, le camp de Jude à Septfonds est un centre d'internement de réfugiés espagnols (16000 personnes) puis un centre de triage pour les étrangers jugés indésirables ou en situation irrégulière, arrêtés dans le département. En 1942, dans le cadre du dispositif de la "Solution Finale", le camp sert de transit pour 259 jiifs qui seront déportés vers les camps d'extermination.
    septfonds est libéré par la Résistance au cours de la première quinzaine d'août, lors de l'attaque de la nuit du Carnaval 1944.
    Entre août 1944 et mai 1945, date de fermeture définitive du camp, les lieux sont utilisés pour la détention de 500 personnes soupçonnées de collaboration dans le département. Un kilomètre au nord du village, ce camp abrita 45 baraquements et jusqu'à 16000 personnes. Vous pourrez observer le terrain sur lequel ce camp fut construit et une reconstitution d'un baraquement.
    A cette époque un cimetière fut édifié, isolé au sud du village. Réhabilité en 1978, en mémoire au 81 réfugiés espagnols qui y reposent grâce à Cesaro Bustos réfugié espagnol déporté à Mauthausen, retiré à septfonds.

    Accès libre toute l'année.
  • Langues parlées
    • Français