© ADT82-JL Photographie

Le Chasselas de Moissac, source de bien-être

L’Uvarium de Moissac
Moissac est la seule ville à posséder un Uvarium, hérité d’une vogue de la cure uvale dans les années 30. Construit en 1933 au bord du Tarn, le kiosque de l’Uvarium était destiné à cette époque aux cures de jus de raisin. Les curistes profitaient des bienfaits avérés du Chasselas, raisin roi de la ville, en dégustant ce fruit à l’intérieur de l’Uvarium. Ce lieu de cure du Chasselas et de détente était très fréquenté à l’époque. Les fresques intérieures, que l’on peut encore admirer de nos jours, ont été réalisées par Domergue-Laguarde, originaire de Valence d’Agen, un véritable bijou Art Déco.

Autrefois la cure uvale
Sous le nom de cure de raisins ou cure uvale (du latin uva, raisin), il faut entendre l’absorption méthodique et raisonnée de raisins frais comme aliment principal, pendant un temps suffisamment long. Cette cure permettait de consommer autrement le Chasselas et de démontrer ses vertus thérapeutiques.

Plus d’informations sur la cure uvale en téléchargeant les documents ci-dessous :