© Lez Broz
Domaine de Revel Mickaël Raynal

Questions posées à…

 

Quelles sont vos origines : qui êtes-vous et d’où venez-vous ?

Les premières vignes du Domaine de Revel ont été plantées par René, mon grand-père, sur une surface d’un hectare seulement. En 1984, mon père, Bernard, s’est installé et a commencé à produire du vin. Celui-ci était vendu en « citerne » aux négociants. Puis, en 2000, ma mère Claudine l’a rejoint afin de développer la vente directe aux consommateurs, sur les marchés du département et dans l’Aveyron.

Après des études en viticulture et vinification, j’ai repris moi-même le Domaine en 2010. Sur une exploitation en polyculture-élevage qui comptait 4 hectares de vignes, 4 hectares de vergers et 10 hectares en maïs et prairies, j’ai fait le choix d’abandonner une partie de ces activités afin de me consacrer pleinement à ma passion : la vigne et le vin. J’ai planté 10 hectares de vignes supplémentaires avec environ 27 cépages différents. J’ai ainsi créé une gamme variée de dix cuvées, adaptée à toutes vos envies. Quatre hectares de petit épeautre ont aussi été semés, certifiés Bio depuis 2015. En 2017, avec Laetitia mon épouse qui m’aide maintenant depuis plusieurs années, nous avons inauguré un local de vente et de dégustation, afin de privilégier les circuits courts et développer des animations en lien avec les acteurs du territoire. Nous organisons notamment des ateliers d’initiation, accords mets & vins et assemblage.

Depuis mes débuts sur l’exploitation, je cultive la vigne dans le respect du terroir, de la qualité et de l’environnement. Depuis 2010, une toute nouvelle parcelle plantée respecte le cahier des charges de l’agriculture biologique. En 2010 et 2014, deux parcelles ont été spécialement plantées afin de produire à la fois du jus de raisin et du raisin de table, toutes les deux certifiés bio. Nous favorisons aussi la biodiversité en réimplantant des haies autour de nos parcelles.

Dans votre métier, qu’aimez-vous faire ? Quels sont vos petits plaisirs ?

En réalité, j’aime tout dans mon métier de vigneron car c’est très polyvalent. Je suis en même temps à la vigne, dans un milieu de pleine nature, et en même temps au chai pour m’occuper des vins et de leur élevage. Je m’occupe également de la partie vente, au contact des clients et de leurs envies. Ça change tous les jours !

 

Parmi les vins que vous élevez, lequel correspond le plus à votre personnalité?

Le vin qui me correspond le plus est le Mystère d’Elena. Cette cuvée rouge AOC Coteaux du Quercy associe la puissance, le caractère, et l’identité de notre territoire, avec la délicatesse et la subtilité dont le vigneron doit faire preuve pour tirer le meilleur de sa vigne. 

 

Et pour accompagner ce doux nectare, quelle spécialité serait la plus appropriée ?

Avec le Mystère d’Elena, je conseille un confit de canard, un jarret de porc aux haricots blancs, ou un vieux Salers. Avec ce vin rouge plutôt haut de gamme, j’accorderais aussi volontiers une épaule d’agneau confite de 7 heures, fondante comme il faut, pour calmer l’ardeur et la puissance du vin. Des oignons, des herbes, de l’ail, un peu de beurre et un peu de vin blanc, le tout au four ! Rien de plus simple !

 

Vous aimez le Tarn-et-Garonne, et si vous deviez nous donner votre coup de coeur, pouvez-vous nous dire quel serait votre site préféré ?
Mon coup de coeur dans la région est le village de Bruniquel. La grotte qu’on y a découvert est un site archéologique exceptionnel. Cela bouleverse notre vision de Néandertal et de l’Homme Moderne en tant que tel.

 

Si vous deviez qualifier le Tarn-et-Garonne en trois mots, lesquels seraient-ils?

Authenticité, Humanité, Identité

 

Le Domaine de Revel est un vignoble de l’AOC Coteaux du Quercy.

 

Contactez-le