Eglise Saint-Jean

Site et monument historiques ,  Gothique à Castelsarrasin

  Voir les photos (3)
  • Les fondateurs



    Dans un premier temps, les Frères de Saint-Jean de Jérusalem s’implantent dans la zone rurale de Castelsarrasin. L’arrivée des Chevaliers de Saint-Jean intra-muros en 1216 divise la ville en deux paroisses : Saint-Jean et Saint-Sauveur. En 1530, l’Ordre des Chevaliers deviendra l’Ordre de Malte, comme en témoignent les orifices du clocher et le vitrail du chœur.




    Histoire



    1216 : 1ère mention de l’église Saint-Jean, fondée par l’Ordre des Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem.



    1497 : L’église primitive n’ayant pas résisté aux assauts du temps, des « hommes de l’art » préconisent sa reconstruction.



    1512 : Les travaux sont adjugés à Jean Gozé.



    1560 : Fin présumée des travaux (date figurant sur la pierre insérée dans la façade). La nature des travaux (reconstruction totale ou partielle) et la raison d’une telle durée (45 ans) nous sont inconnues. Pourtant l’harmonie de l’ensemble et l’homogénéité de son appareillage obligent à croire que l’église a été reconstruite intégralement.



    1925 : Le peintre Tarn-et-Garonnais René Gaillard-Lala, orne l’intérieur de peintures représentant des scènes de la Bible ainsi que des figures importantes de l’histoire locale et de l’ordre de Malte.
  • Langues parlées
    • Français