Laguépie

82.DES.088.84.20.CRT-MP - Site et monument historiques ,  Ville à Laguépie

  Voir les photos (3)
  • Blotti entre les bras de l’Aveyron d’un côté et du Viaur de l’autre, Laguépie relève d’une frange aveyronnaise qui fut rattachée au Tarn-et-Garonne par Napoléon Ier ; Mais l’ancienne bourgade aurait pu appartenir aussi bien au Tarn qu’à l’Aveyron, puisqu’elle est limitrophe aussi de ce département.



    Au-delà de ces caractéristiques géographico-administratives, Laguépie se révèle être un charmant village auquel la roche primitive donne la marque du Rouergue.



    Les vallées étroites des deux rivières qui mêlent ici leurs eaux ont formé de profonds sillons aux versants recouverts d’une végétation dense, où dominent les chênes, mais surtout les châtaigniers qui donnent le fruit emblème de la commune (la châtaigne a même, à l’automne, son propre marché à Laguépie).



    Si de l’ancien complexe minier, qui fournissait autrefois le cuivre à l’artisanat auvergnat, ne subsistent que des éboulis, l’imposante ruine du château, elle, demeure, montant la garde sur le village.



    Les principales activités de loisirs sont liées à la nature et à l’eau : baignade ou farniente sur la plage en bordure du Viaur, virées en canoë, location de VTT, circuits pédestres ou de cyclotourisme, pêche, tennis ou minigolf à la base de loisirs des Arènes…
  • Accès
    • Autoroute à 78 km
    • Aéroport/Aérodrome à 100 km
  • Capacité
    • Hébergements :  787 Personne(s)
Prestations
  • Services
    • Animaux acceptés
  • Equipements
    • Parking