Larrazet

82.DES.093.88.02.CRT-MP - Site et monument historiques, Village de caractère, Ville à Larrazet

  Voir les photos (2)
  • Le village fut édifié entre 1253 et 1265. Avant 1268, le bourg était fermé par une enceinte cernée par un fossé profond converti en aqueduc périphérique. Ce bourg, coquet et avenant, conserve des restes de son enceinte.

    Comme toutes les bastides, Larrazet est construit sur un plan régulier, le village comporte des passages couverts dans des rues bordées de maisons anciennes construites du 16e au 19e siècles, superbes demeures à colombage et pans de bois.

    Sur l’emplacement de l’ancienne tour, Johan de Cardailhac, en charge de l’abbaye de Belleperche, fit édifieren 1500 le palais abbatial (façade style gothique flamboyant et escalier monumental). Larrazet doit à ce même abbé son époque la plus prestigieuse car c’est lui qui fit construire entre 1500-1530 l’église gothique Sainte-Marie-Madeleine sur l’emplacement d’un sanctuaire du XIIIe siècle. Saccagée pendant les Guerres de Religion, elle fut restaurée en1607 en pierre de taille et arbore un retable baroque en chêne massifde 60 m² de superficie. Réalisé en 1687, sans moulages, il offre unensemble de scènes, de statues et de décors remarquables. Profondeur etfoison des regards, émotion des visages, abondance de détails, font dece retable une œuvre architecturale baroque de tout premier ordre.

    Dans ce village fleuri primé en maintes occasions, les Floralies qui setiennent depuis plusieurs années le deuxième dimanche de mai,connaissent un franc succès.


    A VOIR
    - Château Jean III de Cardailhac (1265)
    - Eglise Sainte-Marie-Madeleine (1265)
    - Retable baroque en stuc (1687)
    - Pigeonnier
    - Maisons à colombage et pans de bois
    - Halle
    - Couverts