© Etienne Fabre - SSAC
Les Incontournables

Grotte de Bruniquel ‑ Le mystère Néandertal

Voyage en Préhistoire

La plus vieille construction humaine a été découverte à Bruniquel, réalisée il y a 176 000 ans. Il s’agit de deux cercles formés par près de 400 morceaux de stalagmites soigneusement coupées, calibrées et dressées sur 112 mètres. Ce site pourrait être un lieu de culte aménagé par les hommes de Néandertal. Cette découverte bouleverse les connaissances actuelles de la Préhistoire, car jusqu’à présent, la plus ancienne preuve de fréquentation d’une grotte par l’Homme datait de 30 000 à 32 000 ans, avec le site de la grotte Chauvet (Ardèche).

La grotte de Bruniquel ne se visite pas mais de nombreuses activités autour de la Préhistoire sont à faire. Au campement préhistorique, petits et grands peuvent apprendre le taillage du silex, faire des fouilles et allumer un feu, découvrir différents types d’habitats en pleine nature.

Les châteaux de Bruniquel accueillent une salle consacrée à la grotte de Bruniquel présentant des fossiles et des objets liés au travail de la pierre et une partie des vestiges préhistoriques retrouvés dans les abris sous roches, découverts au pied des châteaux.

Quand visiter ?

  • Mars : tous les jours de 10h à 17h
  • Avril à Juin : tous les jours de 10h à 18h
  • Juillet et Août : tous les jours de 10h à 19h
  • Septembre et octobre : tous les jours de 10h à 18h
  • Novembre : jusqu’au 13 novembre, tous les jours de 10h à 17h

Tarifs

  • Visite guidée adulte : 4.50 €
  • Visite audio guidée : 4.00 €
  • Visite libre adulte : 3.50 €
  • Visite guidée enfant (enfant moins de 16 ans) et *groupe : 3.00 €
  • Visite guidée *groupe d’enfants (enfant moins de 16 ans) : 2.50 €
  • Visite libre enfant (enfant moins de 16 ans) et *groupe : 2.50 €
  • Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans
    *Les groupes : à partit de 15 personnes

Des ours et des hommes

La grotte de Bruniquel fut découverte, en février 1990, par Bruno Kowalczewski, jeune spéléologue. En surplomb de l’Aveyron, l’entrée de la grotte n’était pas plus grande qu’un terrier de lapin. Animé d’une volonté et d’une curiosité sans faille, le jeune inventeur va désobstruer l’accès sur plus de deux ans. Au prix d’efforts et de patience, Bruno Kowalczewski  parviendra à une vaste galerie habitée jadis par des ours bruns qui y ont laissé leurs traces.

En effet, la grotte de Bruniquel nous livre une quarantaine de bauges d’ours. Sur les parois, les chercheurs ont découvert des salissures laissées par le frottement des ours mais également de nombreuses griffades. De nombreux ossements d’animaux tels que chevaux, bisons, cerfs sont également présents et ont été nécessairement introduits par l’homme.

Grotte de Bruniquel © SSAC Caussade

Grotte de Bruniquel – Empreinte de patte d’ours