L'eau génératrice de merveilles Garonne, Aveyron, Tarn… Rivière deviendra fleuve

Fleuve et rivières pour toutes les envies

Tarn-et-Garonne, le bien nommé !

Bonnette, Seye, Séoune, Gimone, Viaur, Lemboulas, Barguelonne… autant de noms de cours d’eau et autant d’activités ! De la pêche au goujon en passant par de la baignade, du canoë au jet-ski, en Tarn-et-Garonne chacun trouve rivière à son goût.

Du plus petit ruisseau au fleuve Garonne, le Tarn-et-Garonne est une vrai destination d’eau.


Tarn-et-Garonne, destination pêche

Avec plus de 4 000 km de cours d’eau et de centaines d’hectares de plans d’eau, le Tarn-et-Garonne est une des destinations les plus prisée par les amoureux de la pêche. Pêcheurs de carnassiers, pêcheurs au coup, pêcheurs de silure, de carpe trouvent leur bonheur dans les grands milieux tarn-et-garonnais.

 

Pétrifiée mais quelle beauté !

Véritable curiosité géologique et naturelle, la cascade de Caylus est formée de tuf, type de calcaire pulvérulent et friable. Les eaux de cette cascade sortent directement d’une grotte, dans le cirque de Notre-Dame-de-Livron, et sont très chargées en carbonates, le tuf se dépose sur les mousses et les morceaux de bois sous la forme d’une croûte. La disparition de ces débris végétaux donne à la roche sa texture poreuse rappelant celle de l’éponge.