© JOEL_DAMASE
Aventure sportive

Vallée et Gorges de l'Aveyron à vélo

De Montauban à Laguépie, en VTT ou en vélos électriques, sportifs du dimanche ou cyclistes chevronnés, lancez vous sur des routes de légende aux larges courbes et aux virages bien relevés. Longeant la rivière Aveyron d’un côté et les falaises calcaires de l’autre, parcourez ces gorges sauvages et majestueuses en Tarn-et-Garonne. De villes charmantes en villages médiévaux, les touristes à vélo n’ont pas le choix, faire halte à chaque étape et saisir cette invitation à vivre la dolce vita façon Sud-Ouest. Montauban la ville rose, Nègrepelisse et son château maintenant appelé La Cuisine…Les belles étapes s’enchaînent et les paysages ne se ressemblent pas : Bruniquel et ses châteaux perchés dominant les vallées de l’Aveyron et de la Vère; Saint-Antonin-Noble-Val, au carrefour du Rouergue, du Quercy et de l’Albigeois. Et l’arrivée, si vite atteinte à Laguépie, où une baignade bien méritée s’impose dans la rivière sauvage du Viaur, pavillon bleu niché dans une nature préservée.

Lauriane Donzelli Lauriane Donzelli Lauriane Donzelli
Suivez Lauriane

L'itinéraire de la Vallée et Gorges de l’Aveyron à vélo est pour moi un formidable parcours balisé et accessible à tous. La variété des paysages est telle qu'on a l'impression de changer de pays entre le départ en vallée du Tarn et les points de vue spectaculaires des falaises et méandres. Tout ça en pédalant sur 85 kilomètres, à son rythme et encore mieux si on est sur un vélo à assistance électrique.

De Montauban à Montricoux

Découvrir la cité d’Ingres avant de partir sur son vélo

Cette expérience à vélo commence dans la charmante ville de Montauban, capitale du Tarn-et-Garonne, une des villes « roses » du Sud-Ouest avec ses nombreux édifices en briques roses, au cœur de la vallée du Tarn.

Elle a vu naître de très grands artistes, le peintre Ingres, le sculpteur Bourdelle et la féministe Olympe de Gouges. Aujourd’hui encore elle ne cesse d’inspirer les artistes, de space invader à 100Taur, le street Art est partout !

 

Avant d’enfourcher son vélo, il est indispensable de se balader dans son cœur historique et de se perdre dans une balade arty, d’hôtels particuliers en œuvres d’Art au coin des rues. Mais pensez aussi à faire le plein d’énergie en prenant un déjeuner ou petit déjeuner gourmand bien assis sur la sublime place nationale.

Une fois parti, ne pas s’attarder sur la sortie de ville, en traversant des zones urbaines, mais pas de panique, la campagne n’est qu’à quelques kilomètres.

Départ en douceur depuis Montauban

Laissez vous porter sur votre vélo sur des routes faciles et sans dénivelé important en traversant les villages de Saint-Etienne-de-Tulmont puis en arrivant à Nègrepelisse.
A Nègrepelisse, une belle surprise est à découvrir. En se rendant à l’esplanade du château on se rend compte que l’ancien château fort, dont les tours et les fortifications sont encore visibles, a été transformé en bâtiment contemporain, un Centre d’Art et de Design, le bien nommé La Cuisine. Vous l’aurez compris, pédaler le long de la Vallée et Gorges de l’Aveyron à vélo n’est pas seulement une aventure sportive, c’est aussi une escapade gastronomique.

Pratique: Profitez de l’ombre de l’allée des platanes face au château pour y laisser son vélo et visitez sans attendre LA Cuisine . Des œuvres pérennes de designers, comme le bois de Sharewood de Matali Crasset sont à découvrir à pied sur l’île de la Cuisine qui borde l’Aveyron.

 

 

Pause gourmande à Vaïssac

En quittant Nègrepelisse on traverse de petites fermes et hameaux jusqu’à Bioule . Ne manquez pas d’admirer les pigeonniers au fil du parcours jusqu’à Montricoux.
Pour se régaler et avoir la chance de goûter aux fameux cèpes de Vaïssac, sortir de la vélo route et pédaler sur quelques kilomètres pour rejoindre le Logis Accueil vélo Chez Terrassier. Pour un déjeuner ou une soirée, vous pouvez laisser ici votre vélo les yeux fermés, le maître des lieux est un passionné de vélo.

De Montricoux à Saint-Antonin-Noble-Val

Sur les pas des templiers à Montricoux

Montricoux, ancienne cité templière, est surtout une porte d’entrée vers les Gorges de l’Aveyron. La traversée de l’Aveyron puis l’arrivée au coeur du village marque la première vraie montée de cette aventure. On lève alors les yeux vers les façades de ses maisons médiévales. Il ne faut pas partir sans s’avancer vers la cour du Château, elle abrite le musée Marcel-Lenoir. On se laisse ensuite descendre le long de l’Aveyron. La route est ombragée, la nature prend ici des airs de forêt enchantée. Au bout de cette descente facile on se retrouve sur un petit pont qui traverse l’Aveyron. Tournez la tête à droite et admirez les impressionnants châteaux de Bruniquel, qui semblent si haut dominants le panorama depuis les falaises.

Échappées belles à Bruniquel et Penne

Le tracé de la vélo route se poursuit sur la gauche, il faut donc quitter temporairement l’itinéraire pour monter au village. Bruniquel mérite bien quelques coups de pédale supplémentaires car c’est un des plus beaux villages de France. On dépose son vélo près de l’Office du Tourisme et on part découvrir le village à pied. Prévoir au moins deux heures pour avoir le temps de se perdre dans les ruelles mystérieuses de Bruniquel, rêver grâce au charme des détails, des nombreux rosiers, de l’architecture des maisons, et tomber sous le charme de ce village. Les Châteaux se dressent tout en haut du village. En passant du Château Jeune au Château Vieux on traverse les siècles. On découvre les trésors construits par des seigneurs rivaux d’une même famille, forcés à cohabiter et déterminés à se faire la guerre, même artistique. La galerie Renaissance est sans aucun doute la pièce maîtresse de cet ensemble, elle offre une vue époustouflante sur les paysages qui lui font face.

Après la reprise du vélo et de l’itinéraire, ne pas manquer de faire une autre échappée belle : Penne. Cette autre cité médièvale est plus petite que Bruniquel, mais pleine de charme et fascinante avec ses ruelles étroites et son château en ruine. Pour l’explorer laissez le vélo à côté de l’église et montez ensuite par les ruelles pavées.

Montée spectaculaire par la route de la corniche

Après ces deux échappées belles , on adopte un rythme plus tranquille entre petites montées à travers des collines verdoyantes et des descentes au fil de l’Aveyron et de ses plages naturelles. On aperçoit parfois des jolis moulins comme à Cazals. Puis on remonte et on commence enfin la superbe route de la corniche, qui sillonne entre les balcons rocheux dominant les Gorges de l’Aveyron. Le point culminant est le hameau de Brousse les Antibels. On s’arrête pour reprendre son souffle devant son charmant pigeonnier. On poursuit lentement en étant prudent surtout avant le passage dans la roche. Pause photo obligatoire juste après, sur la gauche dans le virage. Il ne nous reste plus qu’à se laisser aller sur la descente agréable jusqu’à Saint-Antonin-Noble-Val. Ici les chambres d’hôtes et campings sont une invitation bienvenue pour se reposer le temps d’une nuit avant de finir cette aventure à vélo.

De Saint-Antonin-Noble-Val à Laguépie

Deux pépites à ne pas manquer, Lexos et Varen

Aurevoir Saint-Antonin-Noble-Val et ton impressionnant Roc d’Anglars, bonjour vallée de l’Aveyron et tes forêts sauvages. Féneyrols et Montrosier sont deux villages nichés au coeur de cette nature foisonnante à découvrir le long de la vélo route. On fait une halte à Lexos devant son étonnante gare, témoin de la richesse de l’architecture ferroviaire du XIXe siècle, issue du passé industriel et minier de la région, sur la route de Brive-la-Gaillarde à Toulouse.
En profiter pour s’offrir un petit détour de moins de 3 kilomètres jusqu’à Varen. Encore un superbe village où il faut s’arrêter devant son doyenné, curiosité du XVème siècle à l’architecture médiévale défensive. Entrez aussi dans l’église abbatiale et admirez ses chapiteaux romans du XIème siècle, coup de coeur pour les animaux sculptés.

Arrivée à Laguépie, dernier effort

 

C’est la fin du périple en arrivant à Laguépie, où l’architecture et l’atmosphère vont vous surprendre, c’est normal nous sommes aux portes du Rouergue.

Humez le doux parfum des châtaigniers, les rois de la ville, qui produisent le marron de Laguépie. Il est célébré et dégusté tous les ans lors de la Foire à la châtaigne,  le dernier dimanche d’Octobre.

Si il fait assez chaud, dirigez vous vers la plage du Viaur, pour un bain bien mérité. Si vous avez la chance de venir en Automne, admirez les nuances de rouges et oranges dans les arbres bordant la rivière. Le matin la brume s’installe et nous offre un vrai décor de film…

 
 

Gratuit

A partir de 15€ pour louer un vélo

 

Cette expérience de 3 jours comprend

  • Village de charme : Saint-Antonin-Noble-Val
> Label « Plus beau village de France » : Bruniquel.
  • Ville d’Art et d’Histoire : Montauban
  • 3 Grands Sites Occitanie : Montauban, Bruniquel (Cordes sur ciel et Cités médiévales) Saint-Antonin-Noble-Val (Gorges de l’Aveyron).

  • Site naturel remarquable / Natura 2000 : les gorges de l’Aveyron.
  • Pavillon bleu : Laguépie
  • Città slow : Saint-Antonin-Noble-Val

Partagez avec nous

Découvrez nos autres expériences