La pente d'eau de Montech

ouvrage exceptionnel au temps des péniches

A partir du 1er août 2020
Ouverture de la halte vélo, accès au belvédère, visite du chantier de la Pente d’eau avec l’Office de Tourisme.

En attendant la finalisation des travaux en 2021, découvrez le film 3D présentant le projet d’aménagement côté canal…


VISITE DU CHANTIER ET DU PROJET PENTE D’EAU

(balade commentée – durée 1h45), au départ de l’Office de Tourisme.
*Étape 1 : passage sur le port de Montech et devant le Bistrot Constant.
*Étape 2 : arrêt devant la papeterie, découverte de son histoire, des travaux et de son aménagement pour le futur Office de Tourisme.
*Étape 3 : de la papeterie à la Pente d’eau, découverte du canal latéral à la Garonne, sa construction et son utilité.
*Étape 4 : arrivée sur le site de la Pente d’eau, découverte du projet, du fonctionnement de la Pente d’eau, présentation du mouvement Memphis et ses couleurs puis explication et présentation d’Altaïr et son voyage ! Retour à l’OT et fin de la balade.
Visite sur réservation : vendredi 14 août à 17h.
Il est également possible d’effectuer la balade commentée à vélo (location de vélos : 10€ adulte / 6€ enfant).
Plus d’infos auprès de l’OT : Tél: 05 63 64 16 32.

Le Canal de Garonne

Un rêve antique devenu réalité

Mis en service en 1856, le projet de canal latéral à la Garonne était dans les esprits depuis l’Antiquité. Son but était d’assurer la liaison entre la mer Méditerranée et l’océan Atlantique.

Aujourd’hui c’est réalité puisque avec  le canal du Midi, le canal de Garonne relie Toulouse depuis les ponts jumeaux à Castets-en-Dorthe en Gironde, où il rejoint la Garonne.

Ce canal, offre paysages et cités variés mais également des ouvrages d’art. L’un des plus emblématiques et exceptionnel est la pente d’eau de Montech.

Réalisation originale conçue par l’ingénieur Aubert, elle fut mise en service en 1974, et double cinq écluses. Sa « sœur jumelle », la pente d’eau de Fonseranes, à Béziers, fut quant à elle mise en service 10 ans plus tard.

Vous avez dit

ascenseur à bateau ?

A Montech, sur le canal de Garonne, la pente d’eau de Montech était un ascenseur à bateaux. Elle permettait de remplacer un groupe de 5 écluses successives et ainsi de gagner un temps précieux de navigation.

Son fonctionnement peut ressembler à celui d’un plan incliné fluvial utilisant un bac. Une machinerie, nommée bouclier-moteur, montée sur pneumatiques, enjambait la rigole où venait se positionner le bateau. De part et d’autre de la rigole, deux « michelines » ou automotrices diesel-électrique adaptées n’avait plus qu’à tracter le navire une fois que le bac était en eau.

Faire renaître la pente d’eau

un projet commun

Depuis 2009, la pente d’eau de Montech ne fonctionne plus. Nombreuses institutions locales notamment les Voies Navigables de France, le Département de Tarn-et-Garonne, la région Occitanie et l’Etat ont souhaités redonner vie à ce lieu toujours très fréquenté par des visiteurs curieux et ceci malgré l’arrêt des machines.

Ce véritable projet de territoire met en scène un patrimoine unique autour du tourisme fluvial et des ses trésors industriels le long du canal latéral à la Garonne.

Avec la vélo voie verte qui longe le canal, l’ancienne papeterie de Montech, la machinerie de la pente d’eau et les divers itinéraires de randonnée, tous les éléments sont réunis pour que ce lieu deviennent un espace d’accueil du public. Les visiteurs pourront accéder au site à vélo, en bateau en venant de Toulouse, Montauban ou Moissac ou à pied depuis la papeterie de Montech.

L’incroyable voyage d’Altaïr

Le futur espace de la pente d’eau de Montech, prévoit l’implantation d’une péniche qui permettra de revivre les grandes heures de la batellerie sur le canal de Garonne.

Cette « péniche-exposition » porte le doux nom d’Altaïr et mesure plus de 38 m et date de 1955. Mais avant d’arriver jusqu’à Montech, Altaïr a vécu un incroyable voyage. Partie de Paris à la mi-août pour débuter sa seconde vie, cette péniche qui porte le nom d’une étoile, n’a pas emprunté la voie lactée mais de nombreuse voies nautiques et fluviales.

Son voyage dans le sud a commencé au lendemain du nouvel an 2020. Les frères Donnez, mariniers aguerris et propriétaires de la péniche Altaïr, partirent de Frontignan (Hérault) afin de rejoindre et traverser l’étang de Thau. 4 jours plus tard, un fort mistral a salué l’entrée de la péniche sur le canal du Midi.

Afin de passer les divers ouvrages d’art sur le canal, la péniche a été découpée en deux. C’est au niveau du passage du Libron, que les mariniers ont du faire preuve d’ingéniosité pour arriver à passer les deux morceaux d’Altaïr.

Le 6 janvier 2020, le passage des écluses à Fonseranes, la « sœur jumelle » de la pente d’eau de Montech s’est déroulé sans encombre.

Il aura fallu toute la grande expertise de mariniers pour passer le tunnel de Malpas, fort étroit et laissant peu de marge de manœuvre.

C’est à une vitesse de croisière de 5 km/h que la suite de l’aventure se poursuit sur le canal du Midi et sur le canal de Garonne. Altaïr est arrivée au port de Montech le 15 janvier 2020. Cela marque pour la réhabilitation de l’espace de la pente d’eau l’ultime phase de travaux.

Une papeterie, des maisons éclusières, une péniche

des moments de partage !

Tout le complexe de l’ancienne papeterie de Montech va être réhabilité. La cour transformée en une aire de stationnement paysagée, la création d’un théâtre de verdure et d’un quai animé devant l’accueil et l’Office de Tourisme constituent le premier pôle.

Autour de la machine et de sa péniche-exposition Altaïr, le « Parc de la machine » associe une esplanade animée, une terrasse belvédère, des jeux d’enfants et une halte vélo avec les services associés.

Entre ces deux pôles, une promenade scénographique permet aux visiteurs de découvrir, des ouvrages d’art mis en scène, des objets pour comprendre l’extraordinaire histoire de la navigation fluviale, son inventivité, à travers le monde et bien sûr à Montech.

Pour une immersion totale, le visiteur peut observer le « ventre » de la machine. A l’intérieur de la péniche Altaïr, il pénètre dans un univers immersif afin de ressentir le vécu et la nouvelle vie de cette extraordinaire embarcation.
Pour compléter le dispositif, des maisons éclusières alentours ont été réhabilitées. Le Bistrot Constant ou Chez Gabriel sont devenus des restaurants où il fait bon déguster les savoureux produits locaux tout en admirant le canal. D’autres projets sur ces maisons éclusières sont en cours pour de la location d’activités nautiques ou de vélos.

Tous ces espaces ont été pensés pour offrir aux visiteurs des moments de partage. Petits et grands, famille ou amis apprécieront cette nouvelle pente d’eau !

Situer

La pente d'eau de Montech