Des paysages variés pour être étonné

Le Canal de Garonne

Des ouvrages ingénieux et spectaculaires

Pont tournant, pont canal… comme c’est étrange !

Le canal de la Garonne comporte de nombreux ouvrages d’art, certains sont aussi ingénieux que spectaculaires. Le pont-canal du Cacor et le pont tournant Saint-Jacques, tous deux à Moissac ou la pente d’eau de Montech sont de bons prétextes pour une étape. La pente d’eau mérite une explication : construit dans les années 1970, ce système était unique au monde. Il consistait en une rigole parallèle au canal où deux tracteurs de forte puissance équipés d’un masque étanche poussaient en montée et retiennaient en descente un triangle d’eau sur lequel flottait le bateau. Cet ouvrage remplaçait cinq écluses, il était une véritable attraction, autant pour les spectateurs installés confortablement sur la rive que pour les marins d’eau douce.

 


Promenade au fil de l’eau

Monument historique vivant, le canal de Garonne est aussi, et à la fois, une promenade à travers les siècles et une rupture dans le temps : il longe des merveilles architecturales du Moyen-Âge mais requiert des prodiges techniques du XXe siècle ; il offre en toutes saisons les splendeurs paisibles de la campagne tout en traversant des villes qui ont souvent créé pour lui des ports et des haltes grandioses.

 

Néron et Auguste l’avaient pensé !

Bien que son inauguration date de 1856, le canal de Garonne était dans les esprits depuis… les empereurs romains Néron et Auguste ! Avant sa construction, la liaison entre l’Atlantique et la Méditerranée se faisait le long des côtes espagnoles, en passant par le détroit de Gibraltar, un périple de plus de trois mille kilomètres qui obligeait les navigateurs à braver les tempêtes et les attaques barbaresques.
La grande difficulté, comme pour le canal du Midi, était son alimentation en eau. Il devait en recevoir une quantité suffisante pour assurer une navigation constante. Ce sont les eaux de la Garonne, à Toulouse et Agen, qui la fournissent.

 

Croisières

Embarquement immédiat !

Naviguer en liberté

De nombreux ports de plaisance ont été aménagés au long des 70 km du canal de Garonne en Tarn-et-Garonne. À proximité se trouvent des commerces et des lieux de visite. Ces ports sont une réponse à l’afflux touristique, mais certains existaient au temps des mariniers de commerce, comme celui d’Auvillar où le seigneur local faisait payer péage. Principaux ports : Montech, Montauban, Castelsarrasin, Moissac, Valence d’Agen, autant de haltes agréables donnant accès à la vie locale, les marchés, les sites de visite et les bonnes tables.