Vins de Fronton Un vignoble au coeur du Sud-Ouest

La Négrette : un cépage unique au monde

Cultivé sur des terrasses de la rive gauche du Tarn, les vins de Fronton sont caractérisés par leur cépage principal qualifié d’unique» et «d’identitaire», la négrette. Ce cépage produit des rouges aux arômes de fruits noirs, cassis ou mûre, de fleurs et d’épices qui rendent aux vins de Fronton l’incarnation même de l’élégance et de la modernité. Les rosés sont fruités et souples avec une belle intensité aromatique.

Sa localisation se situe à cheval sur deux départements : la Haute-Garonne (9 communes) et le Tarn-et-Garonne (11 communes). La superficie de l’AOP Fronton est de 2400 hectares et compte près de 40 vignerons, environ 100 coopérateurs et 1 cave coopérative. Pour bénéficier de l’appellation, l’assemblage doit comporter au moins 40% de Négrette.

Depuis mars 2018, le vignoble de Fronton est labellisé Vignobles & Découvertes ! Cette reconnaissance permet aux destinations touristiques et aux prestataires associés de mettre en avant leur savoir-faire autour du vin. Parmi eux, des châteaux viticoles, des hébergements de charme dans le vignoble, des restaurants et des bars à vins mais également des lieux culturels et naturels, des activités de loisirs et des événements qui se déroulent dans le vignoble.

Au pays du rugby, entre Toulouse et Montauban, la Négrette a du caractère, comme les vignerons qui la cultivent. Nous les avons rencontrés, goûté leurs cuvées et visité leurs caves. Si les souvenirs que nous gardons sont mémorables, nous sommes convaincus qu’il reste encore de belles histoires à écrire entre nous, passionnés de gastronomie et de bons produits, et cette appellation de Fronton, encore trop méconnue, qui ne cesse de monter !

Guillaume Gomez, MOF et Président des Cuisiniers de la République Française, et Loïc Ballet, journaliste à France Télévisions

Pour la Petite histoire…

D’après la légende, la Négrette, le cépage noir caractéristique du vignoble de Fronton, aurait été rapporté de Chypre par les Hospitaliers de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Même si la présence de ces Chevaliers est avérée, des recherches ampélographiques actuelles auraient tendance à montrer que ce cépage endémique tire son origine géographique des environs des rives du Tarn.
Quoi qu’il en soit, la Négrette est bien une spécificité du vignoble du frontonais et la seule appellation à s’être approprié ce cépage un peu capricieux mais donnant des vins élégants, structurés, aromatiques et fleuris.
La Négrette est un cépage plutôt sensible à certaines maladies cryptogamiques et demande de fait beaucoup de soins. Mais les vignerons de Fronton, fiers de leur histoire et de leurs racines, ont fait le choix de conserver ce cépage originel. D’ailleurs, le cahier des charges de l’AOP Fronton est très clair : dans les vins de Fronton rouge et rosé, au niveau de l’assemblage final, la Négrette doit être le cépage majoritaire. Ces dernières années, plusieurs vignerons se sont lancés dans des cuvées 100% Négrette avec un succès indéniable.
Ainsi, la Négrette tire son nom de sa couleur noire, couleur intense qui se retrouve dans les vins. Et à n’en pas douter, la Négrette donne surtout des arômes particuliers de fruits noirs (mûre, cassis…), de violette, de fruits rouges, de réglisse et autres notes poivrées.

 

Portrait de vignerons : Château de Belaygues
Questions posées à Guillaume et Séverine Veyrac

Quelles sont vos origines : qui êtes-vous et d’où venez-vous ?
Guillaume est fils de paysan et aveyronnais. Arrivé en Tarn-et-Garonne à l’âge de 11 ans avec ses parents qui élèvent vaches et canards, lui décidera de partir sur la culture de la vigne dans le même village. C’est une famille très solidaire.Séverine est née dans la Vienne, après avoir traversé la France pour des rasions professionnelles, j’ai eu le coup de foudre pour le Tarn-et-Garonne et m’y suis installée.Dans votre métier, qu’aimez-vous faire ? Quels sont vos petits plaisirs ?
Chaque récolte est un plaisir. Se promener dans la vigne et observer simplement la nature, la lune, la brume… tout ceci nous comble de bonheur. Nous aimons le partage, les rencontres, les échanges, l’humain. Nous adorons transmettre notre connaissance de la vigne tout en essayant de faire vivre un bon moment aux gens qui viennent vous voir. C’est pourquoi nous sommes labellisés Bienvenue à la Ferme et depuis peu, Vignobles & Découvertes. En résumé, nous adorons accueillir les gens chez nous !

Parmi les vins que vous élevez, lequel correspond le plus à votre personnalité ?
Il est difficile de répondre à cette question car il y a du vigneron dans chaque bouteille ! Pour Guillaume, c’est le Vieu Chai. Il aime les vins d’assemblages avec la Negrette et Syrah. Le passage en fut le rend plus complexe et donc plus dur à travailler mais le résultat n’en est que plus beau.Pour Séverine, c’est la Dame Negrette, le 100% Negrette et dernier né. Féminin mais avec du caractère.

Et pour accompagner ce doux nectare, quelle spécialité serait la plus appropriée ?Pour le Vieux Chai, je vous propose une viande rouge voire en sauce ou même du gibier. Pour ma part, je fais une tourte du moyen âge avec en faisant macérer la viande la veille avec épices et fines herbes. C’est très facile à réaliser !Quant à la Dame Negrette, elle sa marie avec tout. Je l’apprécie à l’apéro car elle est très aromatique.

Vous aimez le Tarn-et-Garonne, et si vous deviez nous donner votre coup de coeur, pouvez-vous nous dire quel serait votre site préféré ?
Difficile aussi de répondre. Je dirai tout ! Le patrimoine est une vraie richesse, Montauban avec ses couleurs est superbe, les gens sont conviviaux, nous avons des richesses de sorties… bref, c’est un département qui ressemble à un grand village où l’on rencontre toujours des connaissances !J’aime aussi l’Abbaye de Beaulieu, c’est pour nous endroit magique et particulier. Et bien sûr, les Gorges de l’Aveyron sont superbes !

Si vous deviez qualifier le Tarn-et-Garonne en trois mots, lesquels seraient-ils ?
Diversité, Etonnant et Champêtre.
Merci Séverine et Guillaume d’avoir répondu à nos questions.

Plus d’infos : Château de Belaygues
1755 Chemin de Bonneval – 82370 Labastide St Pierre
Tel: +33 (0)6 58 69 28 28 – Mail: châteaudebelaygues@orange.fr

Visiter une belle cave…

Si vous aimez les belles caves, partez à la découverte de celle du Château Saint Louis. Situé au coeur du vignoble AOP de Fronton, le domaine a été acheté en 1991, par Marie Cécile et Ali Mahmoudi. Au fil du temps, il vivra de profondes transformations et aménagements. Aujourd’hui, une allée aux parfums de roses, vous mène dans un cadre enchanteur, entre bruits de fontaines et bruits de bouchons. Mêlant le style régional et le style persan, le Château Saint Louis est un cadre idéal pour l’élaboration de vins mais aussi pour des réceptions privées et professionnelles.
Venez découvrir ce vignoble, la demeure, la très belle cave et les vins du Château Saint Louis. Au fil des millésimes et des saisons, l’équipe de Saint Louis travaille la vigne et le vin avec enthousiasme et passion. Et depuis septembre 2005, la totalité du vignoble a été traité uniquement dans les règles de l’Agriculture Biologique : enherbement entre les rangs et aucun produit phytosanitaire n’est utilisé !

Plus d’infos : Château Saint Louis
82370 LABASTIDE SAINT PIERRE
Tel: +33 (0)5 63 30 13 13 – mail: proprietaire@chateausaintlouis.fr

Recette de Chef :
Cuisse de canard confite, réduction de Négrette aux oignons rouges

par Philippe Toublanc du Restaurant Aux dix 31

————–
Temps de cuisson: 1 h
4 personnes

Pour la viande
4 cuisses de canard
250 g de sel
20 g de sucre
5 baies de genièvre
1 kg de graisse blanche

Pour la sauce
1 oignon rouge
50 g de lardons fumés
15 g de jus de veau lié
1 bouteille de vin rouge Fronton 100% Négrette

Déposer les cuisses de canard dans un plat et les recouvrir du mélange sel, sucre et genièvre. Laisser reposer 24 h au frigo.
Dessaler les cuisses 6 h dans l’eau claire en changeant régulièrement l’eau.
Égoutter et sécher les cuisses. Les disposer dans une casserole avec la graisse de canard. Chauffer et laisser cuire 3 à 4 h.
Faire suer les lardons sans matière grasse. Ajouter les oignons coupés en petits morceaux. Quand ils sont cuits ajouter le vin et faire réduire de moitié.
Ajouter ensuite le jus de veau et faire cuire le tout 5 min.

Plus d’infos :
Restaurant Au dix 31
1031 Route Albi
82370 St Nauphary
Tél:  +33 (0)5 63 68 86 88

Découvrez les autres domaines viticoles de l'appelation !