Découverte Causses et Gorges de l'Aveyron Les grands espaces sauvages

Causses et Gorges de l'Aveyron

Beautés sauvages à explorer

Situé à la limite du Quercy, de l’Albigeois et du Rouergue, le territoire des Causses et Gorges de l’Aveyron est le paradis des aventuriers. Entre falaises vertigineuses, gorges écrin de rapides et méandres, les amoureux de sensations fortes s’y retrouvent pour s’adonner aux plaisirs des sports extrêmes. Partir à la découverte des ces beautés sauvages à pied, en VTT, en canoë, en parapente… pour s’imprégner de cette nature aux paysages variés.

Les Causses ou terres de couleurs : le vert des buis et des chênes, le rouge de ses sols chargés d’argiles et de fer, le blanc de sa pierre calcaire, le jaune des genêts et chèvrefeuilles, le rose et le bleu des orchidées sauvages… une nature de grands espaces ! Les Gorges, quant à elles, offrent de hautes falaises qui se reflètent dans la rivière Aveyron aux rives verdoyantes et luxuriantes. Depuis la Préhistoire, l’Homme a choisi de s’installer dans ce paradis à la faune et à la flore préservées.

 

Au fil de l’eau

Canoë et paddle dans les Gorges de l’Aveyron sont rois !

Autour de Saint-Antonin-Noble-Val, sur la belle rivière Aveyron, le canoë-kayak est le sport roi. Accessible à tous, la descente des Gorges de l’Aveyron en canoë-kayak est ludique. Les nombreuses plages aménagées le long des parcours de 7 km à 30 km sont des lieux idéaux pour un pique-nique ou une baignade. 
Pour les plus pressés, trois heures sont nécessaires pour réaliser les 7 kilomètres de descente. Plusieurs clubs ou associations proposent ce type d’activités.

Des paddles sont également disponibles pour faire une balade tout en longeant la cité médiévale de Saint-Antonin-Noble-Val. Une façon insolite et ludique de découvrir cette perle architecturale des Gorges de l’Aveyron.

 

Maison de l’Amour, Maison des Loups… voyage au Moyen-Âge

Le territoire des Causses et Gorges de l’Aveyron possède un riche passé historique que l’on retrouve au cœur de ses cités médiévales. Vieilles demeures, ruelles sinueuses, fenêtres géminées ou à meneaux, arcs gothiques ou romans, vieux portails, halles couvertes invitent à la flânerie.
Parmi ces cités médiévales, Caylus a conservé ses riches maisons des XIIIe-XVIe siècles, en particulier la maison des loups, bâtie vers 1350. St-Antonin-Noble-Val quant à elle affiche fièrement sa riche histoire : la Maison Romane, un des plus anciens bâtiments civils de France, restauré par Viollet Le Duc, sa Maison du Roy, sa Maison de l’Amour mais aussi bien d’autres bâtiments et éléments sculptés.
D’autres pépites sont à découvrir : Varen et son Doyenné merveille de l’art roman, la bastide de Verfeil-sur-Seye avec en son centre sa halle et ses couverts, enfin Laguépie, blotti entre les bras de l’Aveyron et du Viaur, charmant village entouré de chênes, mais surtout de châtaigniers qui donnent le fruit emblème de cette zone.